En cette période de crise, je veux dédier cet article à mon amie qui vit à Florence et mes anciens collègues qui vivent à Milan.


Le blog plaisir d’apprendre l’italien organise un événement interblogueurs “L’Italie : ce que j’aime de ce pays c’est…”.

En lisant l’article 3 astuces à piquer aux italiens pour faire de nouvelles rencontres, j’ai eu l’inspiration pour vous partager LA chose que je trouve que nous devrions vraiment emprunter aux italiens.


De quoi je veux parler? D’un art de vivre que beaucoup connaissent mais que nous n’appliquons pas beaucoup, voire pas du tout : La Dolce Far Niente; Traduction : La douceur de ne rien faire.

Confinement et émotions

En ces temps de confinements, toutes nos émotions, nos peurs, nos colères…, sont exacerbées et plutôt que de les laisser s’exprimer, on va chercher à les étouffer.

En appliquant la dolce far niente, les italiens font tout le contraire. Ils s’autorisent à laisser les choses se faire, à écouter leur besoins et ainsi laisser la place à l’inattendu, à des choses merveilleuses qui peuvent se passer pour eux.


Pour cela, ce que je vous propose, c’est de laisser vivre vos émotions…

En réalité, actuellement, 2 choses se passent, pour tout le monde :

– soit différentes émotions se manifestent dans un laps de temps très court, c’est difficile de les gérer.

– soit une même émotion persiste et dans ce cas elle devient une émotion parasite (je vous invite à (re)lire l’article sur les émotions parasites).


Ce qui veut dire que vous n’êtes plus maître de ce que vous ressentez. Vous vous laisser submerger par vos émotions et vous en oubliez l’important pour vous.


Revenir à vos besoins

C’est quoi l’important? Revenir à vos besoins.

Comment faire?

– Vous poser, appliquer cette dolce far niente,

– écouter ce qu’il se passe en vous,

– ne plus ressasser plein de choses (je vous conseille de prendre la fleur de Bach « white chestnut » qui est vraiment merveilleuse pour éviter les idées qui tournent en rond)

– laisser vivre les émotions à l’intérieur de vous car une émotion que l’on étouffe ressortira toujours d’une manière ou d’une autre, et en général beaucoup plus forte.

et ensuite seulement, vous allez pouvoir vous recentrer et savoir ce qui est bon pour vous.


Car c’est bien cela « le nerf de la guerre » : ne pas vous laisser happer par tout ce qui est dit, transmis, toutes les peurs, les colères, les recherches de coupable…. Parce que quoi qu’on en pense, on en paye le prix; Moi même qui fais tout pour rester alignée, il y a des moments où je suis beaucoup plus tendue que d’autres.


Emprunter cet art de vivre aux italiens est le meilleur moment pour le faire. Vous êtes en plein confinement, en pleines émotions exacerbées, vous ressentez toutes les tensions qui se passent dans notre monde… Vous avez le temps, vous êtes en famille, alors prenez ce temps et laissez vous surprendre par ce qu’il pourra arriver en embrassant cet état d’être, cette dolce far niente


Si vous ne le faites pas maintenant, quand le ferez-vous?


Ne me croyez pas sur parole! Essayez! Changez votre perception et votre façon de vivre ce confinement! Adoptez la dolce far niente

Bienvenue! Je suis votre hôte, Céline.


SUIVEZ-MOI


Rejoignez le programme de 7 jours gratuit

UN TEMPS POUR MOI

UN TEMPS POUR MOI

PROGRAMME DE 7 JOURS GRATUIT

Maintenant, dites-moi…

Est-ce que cela vous parait réalisable ? qu’est-ce que vous appréhendez?

Laissez un commentaire ci-dessous pour me partager vos prises de conscience.

Et si vous avez pensé à une personne de votre entourage en lisant cet article, partagez-lui.

A très bientôt

LAISSER UN COMMENTAIRE

Partager